Anatomie du poussoir Speedmaster

Vous voulez nous faire part de votre travail, c'est ici qu'il faut poster.
Répondre
Belles Trotteuses
Passionné
Passionné
Messages : 869
Enregistré le : 24 janv. 2020, 12:49:28

Anatomie du poussoir Speedmaster

Message par Belles Trotteuses »

Voici, apres la Tissot, l'anatomie d'un poussoir de speed.

Le principe est identique à celui d'une couronne etanche, un joint torique dans le corps du poussoir, fermé par une rondelle, venant "acceuillir" le fut du capuchon de poussoir.


Image

Image

Le joint me semble facile à changer une fois le poussoir démonté et apres avoir nettoyé les residus de l'ancien joint.

Au niveau des dimensions, on est à 2.7/2.8 pour le diametre interne du corps de poussoir et 1.7/1.8 pour le diametre du fut du capuchon.

Je pense qu'un joint torique en 1.5 x 2.8 à 3.0 devrait convenir, qu'en pensez vous?
Belles Trotteuses
Passionné
Passionné
Messages : 869
Enregistré le : 24 janv. 2020, 12:49:28

Re: Anatomie du poussoir Speedmaster

Message par Belles Trotteuses »

Hello,

remplacement des joints de poussoir sur la speed.

J'ai utilisé un joint 1.5 x 2.8.
2.7 ou 2.6 aurait peut etre été mieux, une fois en place ont voit bien qu'il est legerement a l'etroit mais arrive à rester quasi circulaire dans le corps de poussoir


Initialement j'ai commencé à vouloir le placer directement et j'ai eu l'impression qu'il profitait de son "applatissement" dû au passage de l'orifice du corps de poussoir pour s'enfiler tel que dans la partie basse du corps.
Du coup j'ai utilisé un lame de tournevis pour reduire la possibilité de passage vers le bas du corps de poussoir.

Une fois en place il faut rentrer le ressort, lequel doit passer "sous" le joint... pour cela j'ai utilisé la vis du poussoir, mise coté externe, et en appuyant elle descend le joint avec le ressort jusqu'en butée de joint, puis elle fait passer le ressort sous le joint puisque le joint ne peut pas descendre dans la partie basse du corps de poussoir.
Je rappelle que sa tete fait exactement le meme diametre que le ressort (et que le fut du capuchon poussoir).
Il faut d'ailleurs appuyer un peu fort et on sent (et on entend) clairement quand la tete de la vis passe le joint.
Bien sur avec de la graisse silicone ca passe mieux.

On verifie bien ensuite que le ressort remonte le joint jusqu'en haut, qu'il est bien en dessous du joint, et qu'il n'y a aucune spire coincée dans le joint.

Reste a remetre la vis du bon coté et de placer le capuchon de poussoir, qui va necessiter le meme effort de pression pour passer le joint (avec de la graisse silicone aussi)
Une fois ce "cran" passé, le poussoir coulisse bien.

Coté couronne, le joint à l'air nickel.

Malheureusement, n'etant pas equipé, je ne vais pas pouvoir verifier l'étancheité.


Image

Image

Image
Répondre

Retourner vers « Restaurations, révisions, réparations »