Révision d' un Valjoux 72 acheté en pièces

Vous voulez nous faire part de votre travail, c'est ici qu'il faut poster.
Répondre
saabreit
Passionné
Passionné
Messages : 1415
Enregistré le : 03 févr. 2016, 19:34:17

Révision d' un Valjoux 72 acheté en pièces

Message par saabreit »

Image

Il y a une dizaine de jours, j' ai reçu ce Valjoux 72 complètement démonté , acheté sur LeBonCoin .
C 'était un pari, puisque les quelques photos de l' annonce permettaient juste de voir que le pont de chrono était gravé Enicar et que les pièces semblaient propres .
A réception, la première impression était plutôt rassurante avec un emballage soigné et des composants en bon état sans corrosion visible. En
détaillant, quelques composants manquants, d' autres à remplacer, mais pas de dégats occasionnés au démontage . Une bonne surprise, le balancier est neuf .

Allez, tout le monde au lavage , et on attaque le remontage. Les pivots de l' ancre et la goupille de la raquette étant cassés. et les incablocs incomplets , je trouve les fournitures requises dans mon stock , peu riche en fournitures Valjoux 23 et 72 .

Pour le rochet de barillet manquant, c' est chez un revendeur bulgare que j' ai trouvé un prix décent .

Image

Image

Premier passage au chronocomparateur, l' amplitude ne dépasse pas 230] ... çà veut dire un ressort neuf , puisque celui en place est cassé juste avant le crochet.

Image

L' amplitude passe à 315° et le réglage aboutit à 0,0ms d' écart au repère et +7 sec/jour , parfait !

La suite , c' est le remontage de la partie chrono , avec un mobile de compteur minutes neuf trouvé dans mon stock , et quelques galères à cause de vis manquantes . Dans mes boites Valjoux 22 et 92 , je trouve des modèles équivalents , ou à défaut très proches . Après ajustage sur la plaque à fraiser les têtes de vis , les vis manquantes sont remplacées .
Les dentures des roues de transmission, d' ambrayage et de mobile secondes ont souffert, rendant aléatoire l' entrainement du chrono . Pour la roue de transmission, j' ai du neuf, mais pour les 2 autres il va falloir commander . Et aussi un sautoir du compteur de minutes, presque toujours cassé et heureusement refabriqué en neuf par Ernst Westphal ( Watchparts24 sur ebay ) .

Image

Enfin, on passe côté cadran, au remontage de la partie compteur 12h. Tout se positionne bien, les quelques vis manquantes étaient dans mon stock et au final il ne manque que la roue des heures, et le tigeron du transporteur . Je dois commander un nouveau transporteur monté puisque ce tigeron seul n' était pas livré .

Image

Il reste encore quelques fournitures à recevoir , mais compte tenu du faible prix d' achat ( 460€) , ce Valjoux 72 sera impeccable pour environ 700€ , soit 40% de sa valeur " normale' ... pari gagné !
Teepee
Passionné
Passionné
Messages : 696
Enregistré le : 01 janv. 2018, 12:39:13
Localisation : Yvelines

Re: Révision d' un Valjoux 72 acheté en pièces

Message par Teepee »

Top comme d'habitude :super2:
saabreit
Passionné
Passionné
Messages : 1415
Enregistré le : 03 févr. 2016, 19:34:17

Re: Révision d' un Valjoux 72 acheté en pièces

Message par saabreit »

Reçu quelques fournitures aujourd'hui ...
- le convoyeur du totalisateur des heures avec son tigeron qui passe par un trou de la platine pour etre actionné par un levier appelé interrupteur lors du lancement du chrono . Damned, il y a eu plusieurs exécutions sous une même référence ....l' ancien s' articulait par un axe intégré rentrant dans un trou lisse de la platine, celui ci s' articule sur une vis épaulée, donc il faut adapter.
- l' embrayage de chrono , commun aux Valjoux 23 et 72 ... à remplacer avec la roue entraineuse neuve que j' avais en stock.
Les dentures anormalement usées indiquaient un problème ancien , et j' avais observé du malplat dans la rotation de la roue entraineuse .

Je craignais que son axe clairement fatigué ne résiste pas à l' extraction , et j' avais hélas vu juste, il était fragilisé et a cassé ! Heureusement j' ai une roue neuve , commune aux Valjoux 23 et 72 .
Que faut il redémonter pour remplacer cette roue de seconde ?
On commence par déposer l' embrayage et son sautoir pour retirer le pont de rouage qu' elle partage avec la roue d' échappement ....
Celà fait , on confirme qu' il va falloir déposer aussi le pont de barillet , puisque la roue de seconde est empêchée de sortir par la roue moyenne .
Pour celà il faut déposer une partie des commandes et sautoirs de la fonction chrono avant de séparer le pont de barillet encore partiellement équipé de la platine , au revers de laquelle restent assemblés les constituants de la fonction totalisateur 12 heures .
On dépose aussi le balancier et l' ancre, puisqu' il va falloir tester la rotation du rouage .
1 bonne heure et demie plus tard, tout fonctionne ...
Répondre

Retourner vers « Restaurations, révisions, réparations »